Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'actualité du Club Vosgien de Rouffach

mardisiens

C'était le mardi 13 septembre au dessus du Bonhomme

Publié le 16 Septembre 2022 par CVR/PB dans Mardisiens

 7 randonneurs se sont retrouvés au village du Bonhomme pour un parcours en direction du Petit Brezouard.

Nous entamons la montée sur de beaux chemins forestiers et rapidement la foret se dégage offrant de beaux points de vue sur la vallée du bonhomme , la plaine d’Alsace , la forêt noire, nous entrevoyons les Alpes.

Au point culminant de notre randonnée : le Petit Brezouard 1203 m, nous découvrons un panorama grandiose avec une vue à 360 degrés.

 

C'était le mardi 13 septembre au dessus du Bonhomme
C'était le mardi 13 septembre au dessus du Bonhomme

Le petit Brezouard et ses magnifiques points de vues .

C'était le mardi 13 septembre au dessus du Bonhomme
C'était le mardi 13 septembre au dessus du Bonhomme
C'était le mardi 13 septembre au dessus du Bonhomme

Repas tiré du sac à proximité de l'abri du Club Vosgien de St Marie aux Mines

C'était le mardi 13 septembre au dessus du Bonhomme
C'était le mardi 13 septembre au dessus du Bonhomme

Petite pause devant la Ferme Auberge du Haicot malheureusement fermée depuis plusieurs années

C'était le mardi 13 septembre au dessus du Bonhomme
C'était le mardi 13 septembre au dessus du Bonhomme
C'était le mardi 13 septembre au dessus du Bonhomme
C'était le mardi 13 septembre au dessus du Bonhomme
C'était le mardi 13 septembre au dessus du Bonhomme
C'était le mardi 13 septembre au dessus du Bonhomme

Sur le chemin du retour nous découvrons la décoration variée et insolite d'une ancienne ferme.

C'était le mardi 13 septembre au dessus du Bonhomme
C'était le mardi 13 septembre au dessus du BonhommeC'était le mardi 13 septembre au dessus du Bonhomme
C'était le mardi 13 septembre au dessus du BonhommeC'était le mardi 13 septembre au dessus du BonhommeC'était le mardi 13 septembre au dessus du Bonhomme
C'était le mardi 13 septembre au dessus du Bonhomme

commentaires

C'était le mardi 6 septembre du coté du Hohneck

Publié le 9 Septembre 2022 par CVR/PB dans Mardisiens

Mardi 6 septembre une météo incertaine sur la route en direction du pied du Honeck, ne décourage pas les 13 participants.

Arrivés sur place le ciel s’éclaircit par l’ouest et nous démarrons la marche sous de beaux rayons de soleil.

Nous prenons la direction du lac de Blanchemer, site remarquable très fréquenté tout au long de la saison estivale.

Une petite pause s’impose devant ce beau lac entouré d’une verdure exceptionnelle. 

Nous continuons en direction de la tourbière du machais le long du chemin des Italiens où nous rencontrons 3 membres du club Vosgien de La Bresse en mission d’entretien des sentiers ; petit échange de courtoisie et nous continuons notre périple. Après le passage à la tourbière au sein d’un petit cirque glacier dans une réserve naturelle de 145 ha nous continuons pour 15mn de marche pour arriver au col de l’Etang pour la pause déjeuner à 1200m ; la moitié des 16 kms est derrière nous.

Après 45mn de pause nous continuons en direction du Rainkopf et nous voilà sur le chemin du retour que nous prenons en longeant la crête côté Est, Firstmiss, Tagweidelé avec une vue imprenable sur les 3 sommets de + de 1300m d’altitude : Rainkopf, Rothenbachkopf et Batteriekopf.

Le parcours se termine par le sentier des névés où nous admirons un chamois profitant du soleil sur un rocher au dessous des Spitzkoepfe.

Toutes les bonnes choses prenant une fin, nous profitons d’un dernier moment ensemble autour d’une petite collation dans l’une des auberges au pied du Hohneck.

Tous mes remerciements à tous les participants à cette belle journée .

 

Christian

C'était le mardi 6 septembre du coté du HohneckC'était le mardi 6 septembre du coté du Hohneck
C'était le mardi 6 septembre du coté du HohneckC'était le mardi 6 septembre du coté du Hohneck
C'était le mardi 6 septembre du coté du HohneckC'était le mardi 6 septembre du coté du Hohneck
C'était le mardi 6 septembre du coté du HohneckC'était le mardi 6 septembre du coté du Hohneck
commentaires

Annulation Journée de Travail du 3 septembre au Holzmacheracker;

Publié le 2 Septembre 2022 par CVR/JMF dans Mardisiens, Documentation à consulter, Vie du Club

 

ATTENTION

Nous avions annulé la journée de travail qui devait avoir lieu au Holzmacheracker le 3 septembre (demain), l’information avait été envoyée à l’époque (juin).

Manifestement certaines personnes n’ont pas eu l’information, je vous refaits donc ce rappel, avec toutes nos excuses !

Merci d’en prendre bonne note

 

 

commentaires

Autour de l'Ungersberg le 30 août 2022

Publié le 1 Septembre 2022 par CVR/DD dans Mardisiens

Ce matin là, il fait déjà chaud quand 12 randonneuses et randonneurs se retrouvent dans le Bas-Rhin, à Albé, pour une promenade en forêt.

Nous longeons l'aérodrome d'Albé, traversons Albéville et c'est la première pause banane !

Autour de l'Ungersberg le 30 août 2022
Autour de l'Ungersberg le 30 août 2022

Encore une "petite" montée et nous arrivons au sommet de l'Ungersberg, 901 m.

La petite histoire dit que c'était un lieu de rencontre des "conjurés" à la fin du 15ème et au début du 16ème siècle.

Autour de l'Ungersberg le 30 août 2022
Autour de l'Ungersberg le 30 août 2022
Autour de l'Ungersberg le 30 août 2022

Nous descendons vers le col de l'Ungersberg, puis le col de Bellevue.

Autour de l'Ungersberg le 30 août 2022
Autour de l'Ungersberg le 30 août 2022
Dernière pause avant Albé
Dernière pause avant Albé

Dernière pause avant Albé

A l'arrivée à Albé, nous observons le tilleul remarquable (merci à Marie-Hélène et à ses recherches !)

Autour de l'Ungersberg le 30 août 2022
Autour de l'Ungersberg le 30 août 2022

Presque 17 kms et un peu plus de 700 m de dénivelé, en prime la découverte d'une zone où nous allons relativement peu ! Et l'arrivée aux voitures avant la pluie....

Autour de l'Ungersberg le 30 août 2022

Photos : MHP, DD

commentaires

C'était le mardi 23 aout au Molkenrain

Publié le 28 Août 2022 par CVR/PB dans Mardisiens

Nous étions 24 randonneurs au départ du parking du vallon minier de Steinbach prêts à partir à l'assaut du Molkenrain.

C'était le mardi 23 aout au Molkenrain

La randonnée débuta par une pente un peu raide mais cela ne rebuta pas la joyeuse troupe qui entreprit la montée à une bonne allure.

C'était le mardi 23 aout au Molkenrain
C'était le mardi 23 aout au Molkenrain

La pause banane fut la bienvenue avant la montée vers le camp des Pyramides pour découvrir un bien bel abri : le Baecherkopf-Hislà .

Ensuite nous poursuivons jusqu’au Camp Turenne en faisant un crochet au rocher d’Ostein afin d’y admirer la superbe vue sur la vallée de Thann

C'était le mardi 23 aout au Molkenrain
C'était le mardi 23 aout au Molkenrain

Le refuge des Amis de la Nature du Molkenrain nous attendait pour le repas tiré du sac.

Sa terrasse ombragée fut vite occupée par notre groupe et l’aide au service fut assuré dans la bonne humeur.

C'était le mardi 23 aout au Molkenrain
C'était le mardi 23 aout au Molkenrain

Il fallut ensuite se remettre en route et quitter cet havre de tranquillité que la superbe vue offerte au sommet du Molkenrain nous a vite fait oublier.

C'était le mardi 23 aout au Molkenrain
C'était le mardi 23 aout au Molkenrain

La descente se déroula sans difficulté sur de beaux et larges sentiers forestiers qui nous incitaient à faire des arrêts afin de savourer cette belle journée.

C'était le mardi 23 aout au Molkenrain
C'était le mardi 23 aout au MolkenrainC'était le mardi 23 aout au Molkenrain

Le dernier arret avant le parking nous a fait découvrir les restes de l'exploitation miniere datant du 13eme siecle

C'était le mardi 23 aout au Molkenrain

Les fouilles entreprises sur ce site ont permis de mettre à jour une exploitation minière d’envergure datée du XIIIsiècle. L’ensemble totalise plus de 60 mètres de longueur, sur 10 à 15 mètres de large. De nombreux boisages bien conservés et quelques objets ont permis de reconstituer les techniques d’extraction médiévales. D’autres éléments permettent de dater une reprise de l’activité vers 1478-1479. 

On extrayait de l’argent

1618_1648 guerre de 30 ans : période noire pour les mines de Steinbach

Reprise de l’activité chaotique jusqu’en 1878 , et reprise de l’activité sous l’occupation allemande avec des travaux important : creusement d’un puit de 65 m

Fin d’exploitation en 1902 : filon taris et trop d’eau

Les derniers mineurs en 1904 vont travailler aux mines de potasse

Camp Turenne

A l'origine, le campement Thomannplatz, qui sera nommé camp Turenne à partir de 1916, avait été installé à proximité d'un observatoire naturel, le rocher d'Ostein. Un poste de secours accueillit dès décembre 1914 et janvier 1915 les blessés des combats de Steinbach et plus tard une ambulance et un hôpital chirurgical ont été installés qui contribuèrent à sauver de nombreuses vies humaines lors des combats terribles de décembre 1915 au HWK. Les blessés étaient ainsi soignés avant d'être dirigés le cas échéant vers Moosch ou Bitschwiller par brancards à l'aide de mulets. Ceux qui ne purent être sauvés ont été enterrés dans le cimetière à proximité qui compta jusqu'à 158 emplacements, en attendant d'être réclamés par leur famille ou avant leur transfert définitif en 1922 vers le cimetière de Moosch ou du Silberloch. Ce cimetière se trouve dans les archives sous le nom de cimetière C. Willer.

commentaires

Le 9 août entre Oberlauchen et Hilsenfirst

Publié le 12 Août 2022 par DD dans Mardisiens

C'est le 9 août qu'un groupe de 27 mardisiennes et mardisiens s'est retrouvé au lac de la Lauch pour une randonnée sur les hauteurs, histoire de se retrouver et ... d'échapper à la chaleur en plaine !

Nous montons par un grand chemin, non balisé, et après la pause banane au Remspach, nous voilà sur le chemin des chalets.

Le chemin des chalets est un chemin carrossable offrant un panorama sur la vallée du Florival

Le chemin des chalets est un chemin carrossable offrant un panorama sur la vallée du Florival

Une dernière montée, et nous voilà au col du Hilsenfirst, pour la pause pique nique. Chacune et chacun trouve son coin d'ombre ou de soleil !

Le 9 août entre Oberlauchen et Hilsenfirst
Le 9 août entre Oberlauchen et Hilsenfirst

La randonnée continue par le GR de crête : Hilsenfirst, Langenfeldkopf, Lauchenkopf et enfin Klintzkopf, qui nous offre une vue imprenable sur le massif, des sommets dominant Munster au Grand Ballon.

Le Klintzkopf et ses 1330 m qui font de lui le 5ème sommet des Vosges
Le Klintzkopf et ses 1330 m qui font de lui le 5ème sommet des Vosges

Le Klintzkopf et ses 1330 m qui font de lui le 5ème sommet des Vosges

Une dernière (belle descente) et nous voilà au point de départ !

17 kms, 700 mètres de dénivelé, un temps idéal pour marcher !

 

Le 9 août entre Oberlauchen et Hilsenfirst
commentaires

C'étaient le mardi 2 août, sur les hauteurs de Wunheim, du Freundstein au Hartmannswiller, 6 siècles en une petite journée de randonnée !

Publié le 3 Août 2022 par CVR/JMF dans Mardisiens

**************

C'étaient le mardi 2 août, sur les hauteurs de Wunheim, du Freundstein au Hartmannswiller, 6 siècles en une petite journée de randonnée !

**************

Départ de la Croix Zimmermann (dans la montée vers le Col Amic), un calvaire érigé en hommage à Joseph Zimmermann, bûcheron originaire de Wunheim, mort accidentellement en 1865.

On se prépare au départ, tout est ok... C'est parti !

On se prépare au départ, tout est ok... C'est parti !

**************

1ère pause après la montée par la route forestière... on en profite pour réparer le banc !
1ère pause après la montée par la route forestière... on en profite pour réparer le banc !

1ère pause après la montée par la route forestière... on en profite pour réparer le banc !

**************

Après la montée par le sentier forestier, arrivée à une chapelle édifiée en 1916, dédiée à Notre-Dame de la Victoire. Elle s'appelle Chapelle SICURANI car elle est construite sur le camp du 68ème bataillon dirigé par le capitaine Pascal Sicurani tué en décembre 1915. 

C'étaient le mardi 2 août, sur les hauteurs de Wunheim, du Freundstein au Hartmannswiller, 6 siècles en une petite journée de randonnée !

**************

On continue sur un sentier qui grimpe en forêt pour atteindre une crête avec une vue sur le Grand Ballon.

Grand Ballon, altitude 1424m

Grand Ballon, altitude 1424m

**************

Nous passons sous les ruines du Freundstein, le plus haut château d'Alsace érigé sur un rocher à 948m. Le château, déjà abandonné depuis le 16ème siècle, a servi de poste d'observation à l'armée française pendant la 1ère guerre mondiale et a subi de nombreux bombardements. 

Ruines très difficiles d'accès, nous avons préféré passer sous le château !

Ruines très difficiles d'accès, nous avons préféré passer sous le château !

**************

Après une pause, direction le Molkenrain avec un passage par l'Auberge du Freundstein et le Riesenkopf. Passage le plus au soleil vaillamment surmonté par les marcheurs du jour.

C'étaient le mardi 2 août, sur les hauteurs de Wunheim, du Freundstein au Hartmannswiller, 6 siècles en une petite journée de randonnée !

**************

Arrivée au Molkenrain, pique nique à la terrasse de la ferme auberge, malheureusement jour de fermeture et nous n'avons donc pas pu gouter au "Salers", élevage dans lequel s'est spécialisé la Ferme Auberge !

Les zones d'ombres sont rares !!!
Les zones d'ombres sont rares !!!

Les zones d'ombres sont rares !!!

**************

Arrivée au site du Hartmannswillerkopf: visite de la crypte qui abrite un ossuaire de nombreux soldats inconnus, puis traversée du cimetière national du Silberloch où reposent 1640 corps de soldats. Les Poilus ont surnommé le Hartmannswillerkopf "la mangeuse d'hommes" et les soldats allemands "la montagne de la mort".

C'étaient le mardi 2 août, sur les hauteurs de Wunheim, du Freundstein au Hartmannswiller, 6 siècles en une petite journée de randonnée !
C'étaient le mardi 2 août, sur les hauteurs de Wunheim, du Freundstein au Hartmannswiller, 6 siècles en une petite journée de randonnée !

**************

Après un passage par la Roche Sermet, nous quittons ces postes de 1ère ligne française pour entamer notre descente entraversant l'ancienne 1ère ligne allemande parsemée d'observatoires, d'abris souterrains et de tranchées taillées dans la roche. Nous arrivons ainsi au "Tanzplatz", énorme bâtiment quii servait d'hopital.

Le sentier de randonnée emprunte les anciens boyaux de la Grande Guerre !
Le sentier de randonnée emprunte les anciens boyaux de la Grande Guerre !

Le sentier de randonnée emprunte les anciens boyaux de la Grande Guerre !

**************

Un passage par d'impressionnants bunkers avant le retour à la Croix Zimmermann et la fin de cette randonnée alternant histoire et paysages vosgiens !

C'étaient le mardi 2 août, sur les hauteurs de Wunheim, du Freundstein au Hartmannswiller, 6 siècles en une petite journée de randonnée !

**************

******

*

commentaires

C'était le 26 juillet sur les cretes vosgiennes

Publié le 31 Juillet 2022 par CVR/PB dans Mardisiens

André nous a organisé une très belle randonnée, de celle dont il a le secret ,alliant le classicisme et l’aventure.

20 mardisiens étaient présents au départ du parking du Gaschney et entamèrent de bon cœur la première montée nous menant au pied du Hohneck où la « pause banane «  fut appréciée.

Nous avons ensuite pris la direction du lac de la Lande via l'auberge du Schmarlgult ,  plusieurs d'entre nous n'ont pas pu résister à l’appel de l' apéritif.

Arrivée au Lac de la Lande, son cadre bucolique nous incita a y prendre notre déjeuner .

Nous enchainons ensuite le tour du Lac, qui se révéla très agréable , en serpentant à travers la tourbiere et la foret avant de rejoindre le Lac de Blanchemer.

Le retour nous ramena sur les crêtes et ses magnifiques paysages toujours facinants et dont on ne se lasse pas .

Une dernière pause, fortement recommandée à l’auberge du Honheck, nous permis de déguster " la meilleure tarte aux myrtilles du massif vosgien "dixit André .

Un grand merci à Marie Madeleine et à Christian qui nous ont offert cette collation pour fêter leur arrivée au club.

C’est après que l’aventure commença puisque nous avons quitté les sentiers balisés pour une descente directe et abrupte du sommet du Gaschney vers le parking à travers les fougères et dans la bonne humeur .

Distance 20,5 km dénivelé 900 m   

Acceuil au Schmarlgut

Acceuil au Schmarlgut

Pause déjeuner au Lac de la Lande

Pause déjeuner au Lac de la Lande

Lac de Blanchemer

Lac de Blanchemer

C'était le 26 juillet sur les cretes vosgiennes
C'était le 26 juillet sur les cretes vosgiennes
C'était le 26 juillet sur les cretes vosgiennes
L'aventure lors de la descente"sauvage" vers le GaschneyL'aventure lors de la descente"sauvage" vers le Gaschney

L'aventure lors de la descente"sauvage" vers le Gaschney

L'acceuil par les animaux du Gaschney fut à la hauteur de celui recu au Schmarlgult .

L'acceuil par les animaux du Gaschney fut à la hauteur de celui recu au Schmarlgult .

commentaires
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>